Rechercher
  • vribera33

Ce petit monde très fermé

Lors de la dernière réunion zoom organisée par ma maison d'édition avec ses auteurs, le sujet des salons du livre a été évoqué longuement. Et j'ai découvert une réalité que je ne soupçonnais pas...

Il semblerait que ce qui était autrefois l'occasion pour les "petits" (petits auteurs inconnus et petites maison d'édition) d'apparaître, de se faire connaître et de vendre, soit devenu la chasse gardée des gros poissons.

Qui n'a pas arpenté les allées des salons importants n'a pas constaté la longueur des files d'attente devant les tables d'auteurs de premier plan, et ne s'est pas découragé. N'a pas non plus été impressionné par l'étendue de surface de vente de certaines maisons ou librairies, présentes pour l'occasion.

Mais quid des autres, les hors-sentiers battus, les invisibles, les autoédités, les nouveaux ? Eh bien, ils disparaissent encore davantage. Car la politique actuelle des ces entre-soi, c'est de rendre ces salons inaccessibles . Soit l'auteur n'a plus le droit de vendre directement ses romans et doit passer par un libraire présent, qui lui prendra 35% du montant de ses ventes sans qu'aucun effort ne lui ait été nécessaire, soit le prix de la table que l'auteur

devra louer est tellement élevé que sa présence ne pourra jamais être un tant soit peu rentabilisée...


Alors si les lecteurs se félicitent de faire la queue pendant des heures pour obtenir une dédicace rédigée à la chaîne (combien comme Amélie Nothomb prennent le temps de discuter avec la personne en face d'eux ?), si les supermarchés du livre les satisfont, grand bien leur fasse.



Dans le cas contraire, il existe fort heureusement des salons dans des villes moyennes, grâce à des associations qui organisent des manifestations plus familiales, plus ouvertes ; rencontres qui permettront d'ouvrir les perspectives et d'apporter un peu de variété aux lecteurs curieux. Il se monte également des festivals parallèles, en réaction à ces mastodontes du monde du livre.

Alors soyez vigilants et en accord avec vos valeurs de lecteur. Parce qu'il y a de la place pour tous.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout