Rechercher
  • vribera33

Salon du livre et dédicace : l'expérience étrange de l'auteur récent

Ça y est, j'ai vécu mon premier Salon du Livre, presque immédiatement suivi par ma première séance de dédicace.

Que de moments perturbants et édifiants ! Le Salon du livre "Les auteurs aux balcons" de Plombières-les-Bains s'est avéré une excellente mise en jambe. Accompagnée de plusieurs autrices tout aussi débutantes que moi, j'ai pu observer le comportement des visiteurs (et m'interroger sur leur psychologie). Après discussion entre autrices perdues, nous avons tiré quelques conclusions :

Plus il est isolé et plus le visiteur passe vite, sans jeter un regard aux stands et aux livres qui lui sont proposés. La peur d'être alpagué car, tel la proie dans la lande, le voilà très visible dans l'espace des allées désertées ?

Lorsqu'il daigne s'arrêter, il n'ose s'approcher et reste en retrait. Un autre peur ancestrale, celle que l'auteur désespéré lui saute dessus et lui colle de force un exemplaire de son roman dans les bras ?

Pour ne pas s'enfermer dans sa tour d'ivoire et mourir d'ennui, une seule solution s'impose, glanée en espionnant nos confrères et consoeurs plus expérimentées : s'inspirer du marchand de tapis, du colporteur de foire, et ne pas hésiter à haranguer le passant. Pour cela, une phrase d'accroche sera peaufinée, agrémentée de quelques variantes, histoire de ne pas lasser l'auteur en manque de visiteurs.

Et là, miracle - quelquefois ! -, le passant ne passe plus ! Il s'arrête et se penche sur votre livre. Un autre exercice se profile alors : retenir le curieux. Certains y parviennent avec une gouaille que je leur envie. Quant à moi, j'ai encore des progrès à faire.

Phénomène rare mais tellement étonnant qu'il me faut en faire état : le futur lecteur qui ne demande rien, s'empare du livre et vous l'achète sans demander son reste. Alors, mon oeil se mouille devant tant de confiance (ou de richesse, c'est quand même 20 € lâchés sans filet !) et je ne suis que reconnaissance.


Bilan du Salon : en deux jours, j'ai vendu 4 exemplaires, dont deux à des collègues autrices.

Bilan de la dédicace : en 3h30, j'ai vendu 5 exemplaires, dont deux à des amies.

Je crois que j'ai fait des progrès... Conclusion à confirmer le 16 août, avec une nouvelle séance de dédicace.


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout